ATTENTION: Ce guide n’a pas été mis à jour suite aux pénuries de stock dues au Covid-19, les articles proposés peuvent donc s’avérer être hors stock ou à des prix différents de ceux affichés. Nous travaillons à la mise à jour de cet article dans les prochains jours.

Quelle puissance ? Depuis longtemps, on estime que le TDP (grossièrement la consommation normale) du processeur ajouté à deux fois celui de la carte graphique permet de visualiser la consommation du système. En réalité, vous pouvez utilisez des comparateurs qui calculeront automatiquement, mais vous pouvez aussi certains outils dédiés à cette question sur le site de BeQuiet! ou encore celui de Seasonic.
C’est quoi la certification ? Il s’agit de plusieurs normes qui permettent de classer les alimentations en fonction de leur efficacité énergétique. Par exemple, ce tableau regroupe les % de la puissance consommée par la machine par rapport à la consommation réelle. En bref, la certification peut être intéressant pour avoir une machine stable, en situation d’overclocking par exemple.
Le quid de la modularité ? Trois niveaux de modularités existent : modulaire, semi-modulaire et non modulaire. En bref, les alimentations modulaires possèdent un bloc d’alimentation séparé de tous les câbles. Une alimentation semi-modulaire possède seulement quelques câbles, tendis que une alimentation non modulaire ne possède aucun câble séparé du bloc. C’est plus un avantage pour avoir un boitier propre, même si il est possible de parfaitement dissimuler les câbles en prenant un boitier FlowUP.